Bienvenue

La paroisse Saint Augustin en Beaujolais


Nous vous souhaitons la bienvenue sur le site de notre paroisse.
La paroisse Saint Augustin en Beaujolais regroupe les clochers de Belleville sur Saône, Saint Georges de Reneins, Dracé, Saint Jean d'Ardières et Taponas.
L'accueil se fait à la cure de Belleville qui se trouve 7, place de l'église.
Vous pouvez nous joindre au 04 74 66 06 03

Ordination presbytérale de Vincent Gérard

Notre diacre, Vincent Gérard,  sera ordonné prêtre pour le diocèse de Lyon, le Samedi 25 Juin , matin (horaire à préciser), en la cathédrale St Jean à Lyon.

Pour les personnes qui souhaiteraient se rendre à l’ordination, la paroisse pourrait organiser un transport en car (en fonction du nombre d'inscrits).

Merci de vous inscrire par téléphone : 04 74 66 06 03, par mail :  paroisse.belleville@wanadoo.fr, ou en utilisant le formulaire de contact du site : Formulaire

Le Texte de la semaine

La Très Sainte Trinité

 

      La Trinité n’est pas un triumvirat. Ce ne sont pas trois Personnes qui auraient chacune leur intelligence et leur volonté et qui se mettraient d’accord sur un certain nombre de décisions à prendre. Elles ont en commun une seule intelligence, une seule volonté, une seule activité.

      Quand on lit l’Évangile, surtout celui de Jean, on découvre qu’entre Jésus et celui qu’il appelle son Père il y a une relation extraordinaire. Le Père est réellement Autre. Pourtant il ne fait pas Nombre : « Le Père et moi, nous sommes un. » De même l’Esprit Saint, le Paraclet, n’ajoute rien, ni ne s’ajoute lui-même. Jésus le dit bien aux Apôtres : « Ce que (l’Esprit de vérité) dira ne viendra pas de lui-même. (…) L’Esprit reçoit ce qui vient de moi pour vous le faire connaître. » (Jean 14, 16).

      Nous ne sommes donc pas des polythéistes. Nous croyons en un seul Dieu en trois Personnes. C’est pourquoi nous nous signons en disant : « Au nom (et non pas aux noms) du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit ».

      La Trinité est un cantique à trois voix : nous sommes invités à contempler en Dieu un dialogue ineffable, un cantique à trois voix, où chaque Personne est don très pur et accueil sans rivage, dans une parfaite communion.

      Les Personnes divines ne se distinguent que par leurs relations, puisque tout le reste leur est commun : le Père ne cesse d’engendrer, d’aimer et d’admirer un Fils qui ne cesse en retour d’aimer et d’admirer son Père. Et le va-et-vient d’amour entre le Père et le Fils, c’est l’Esprit Saint.

      Peut-on être chrétien sans croire à la Sainte Trinité ?

      Le mystère de la Sainte Trinité est le mystère central de la foi chrétienne. Ce n’est pas une option pour quelques-uns qui seraient plus « intellos » que d’autres ! En effet, c’est le mystère de Dieu lui-même : nous croyons en un Dieu qui est amour. Cela veut dire qu’il n’est ni solitaire (l’amour se partage), ni divisé (pas d’amour là où règne la division !). Il est donc forcément communion parfaite entre plusieurs personnes. Jésus nous révèle qu’elles sont trois : « lui, le Fils, nous a fait connaître le Père qui est aux Cieux, et nous a donné l’Esprit Saint, l’amour du Père et du Fils » (Benoît XVI, 22 mai 2005).

 

Lien pastoral de l’enseignement catholique de Lyon par Charles Loriquet

Notre Dame de Belleville sur Saône