Flash info – Diocèse de Lyon à propos du « geste de reconnaissance financière » envers les victimes d’abus sexuels

Flash info – Suite à la décision de la Conférence des Evêques de France d’un « geste de reconnaissance financière » envers les victimes d’abus sexuels

 

Vendredi 22 novembre 2019

Cher Madame, cher Monsieur,

En ce temps de l’Avent, vous êtes sollicités par le Diocèse de Lyon pour contribuer au denier de l’Eglise.
Vous avez peut-être été informés que lors de sa dernière session, la Conférence des Evêques de France a décidé la création d’un fonds spécifique pour les victimes d’abus qui devrait être alimenté volontairement par les clercs ou les laïcs. « Ce sera une démarche volontaire, à laquelle pourront participer évêques, prêtres et fidèles. » (Monseigneur de Moulins-Beaufort). Cette décision a pu susciter des interrogations sur l’utilisation des sommes du denier.

Je tiens à vous assurer personnellement que le denier de l’Eglise, tout comme les quêtes, casuels, souscriptions et autres dons ne peuvent pas être utilisés aux fins de versement de sommes aux victimes, tant pour des raisons statutaires, juridiques et fiscales. Une réflexion est en cours sur la mise en œuvre pratique de la décision des évêques de France. Vous en serez, bien sûr, informés dès que les modalités seront clairement dessinées.

Je tiens également à vous remercier pour votre fidélité et votre générosité pour la famille de l’Eglise et à vous répéter combien elles sont essentielles pour que la Parole de l’Evangile soit portée dans toutes nos paroisses.

En vous souhaitant une joyeuse entrée dans l’Avent pour vous et vos familles

Véronique Bouscayrol
Econome du diocèse de Lyon

Laisser un commentaire